Comment choisir le bon papier ?

Sur quels critères choisir son papier et qu’est-ce qui les différencie ? Son choix rend davantage impactant vos messages et vos visuels aussi, il n’est pas à négliger. Retrouvez notre top 4 des papiers les plus utilisés et leurs caractéristiques.

illustration rubrique nos actus

Papier couché

Papier couché mat

Qu’il soit mat ou brillant vous pouvez le retrouver partout ! 

Il permet de conserver l’intensité des couleurs et donc de proposer des visuels haute définition. Il est une base parfaite pour des finitions avec pelliculage.

La version mat facilite la prise di’information sur le papier puisque la lumière n’y est pas réfléchie.

Le couché mat donne une toute autre dimension aux visuels qui offre aux couleurs brillance et intensité. Il est fréquemment utilisé pour la conception d’affiches ou de posters.

Papier offset

Ce dernier détient des aspects plus bruts ! Il va absorber davantage les couleurs et donc proposer des visuels plus pales qui peuvent donner un côté haut de gamme et artistique.

Ce papier de bureautique est excellent pour la lisibilité des textes et à préconiser pour les envois postaux

info actu imprimerie du marais

PAPIER RECYCLE

papier recyclé

Pour être considéré comme tel ce dernier doit être constitué d’au moins 50% de fibres de cellulose provenant de papiers usagés.

Que vous l’ayez en blanc ou naturel ce papier au grain particulier le rend très agréable au toucher. Ce dernier présente les même caractéristiques que le offset.

PAPIER TEXTURE

Celui-ci va absorber un peu plus les couleurs et ainsi les rendre plus pales, ce qui le rend incompatible avec le tirage photo ! Toutefois, il peut être intéressant de mettre en avant la texture du support pour créer la différence et susciter l’émerveillement.

Papier texturé
Commentaires récents
    Découvrez nos autre articles

      Aucun article trouvé.

    ×
    ×

    Panier

    procédé d’impression : l’impression offset

    L’impression Offset en «feuille à feuille» est un procédé d’impression directe qui permet de couvrir une large gamme de tirages : livres, catalogues, flyers…

    C’est par un assemblage de trois cylindres qu’on transfère chaque couleur du visuel (en général en quadrichromie – Encres Cyan, Magenta, Jaune, Noir qui restituent une grande partie des couleurs visibles à l’œil).

    Sur le premier cylindre, on fixe une plaque d’aluminium souple représentant l’image à imprimer. Le second est composé d’une couche de caoutchouc qui ‘reçoit’ l’image, et le troisième cylindre presse la feuille de papier contre le second cylindre transférant ainsi l’image sur le papier.

    Ce procédé est dédié aux forts tirages (plusieurs milliers d’exemplaires à l’heure) de haute qualité.